Marketing : le segment du bien-être, marketing et football, Chris Evert et Lagardère

Leader Price
Creative Commons License photo credit: smudie

– Le bien-être, un segment qui attire les pros du marketing de Nestlé

Le numéro un mondial de l’agroalimentaire s’apprête à lancer en France une nouvelle boisson baptisée Nesfluid et positionnée sur le segment du bien-être. Déclinée en 6 saveurs différentes et vendue au rayon des sodas au prix de 1,65 euro pour un flacon de 25 cl, Nesfluid est élaborée à partir d’eau de coco, de lactoserum et de divers ingrédients naturels qui varient selon les produits et le type de clientèle qu’elle vise.

Lire l’article : « Nestlé lance une potion magique dopée au marketing »


Marketing et football : une love story qui fait recette

L’étude sur la vente de maillots, publiée par Sport Intelligence, porte sur la période 2005-2009. Sans surprise, Nike et Adidas règne sans partage sur le classement. Et sans surprise, les deux clubs les plus riches du monde occupent les deux premières places. Les Red Devils et les Merengue ont ainsi vendu chaque année sur ce laps de temps entre 1,2 et 1,5 millions de maillots.

Lire l’article :  » Le Real Madrid et Manchester United sont les meilleurs…en marketing »


– Chris Evert signe avec Lagardère

Lagardère Unlimited, société de sport et d’entertainment, annonce la signature d’un contrat marketing exclusif et mondial avec la joueuse de tennis américaine Chris Evert.

Lire l’article : « Lagardère : contrat marketing avec Chris Evert »

  4 comments for “Marketing : le segment du bien-être, marketing et football, Chris Evert et Lagardère

  1. 22 janvier 2014 at 19 h 00 min

    Tant qu’il n’ya pas de conservateur dans le prochain nouveau né de Nestlé, je trouve son excellent venant de ma part 🙂 en plus ceci donne trop envi … miammm !

  2. 22 janvier 2014 at 19 h 01 min

    on relaie le lancement et l’innovation, on n’a jamais dit qu’on approuvait le goût !

  3. 22 janvier 2014 at 19 h 03 min

    j’ai gouté les produits, et au delà de la promesse çà passe par le goût et là ce n’est pas bon. Dommage l’idée est séduisante. On dira que Nestlé a essayé, mais deux ans pour çà, bof

  4. 22 janvier 2014 at 19 h 04 min

    Les prospects sont les femmes en majorités ayant un style de vie plutôt urbain, dynamique et sportif avec une recherche de bien être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.