Présentoirs et PLV : le « cas Lissac »

Les présentoirs Lissac créent un bad buzz

Les présentoirs des opticiens Lissac se retrouvent bien malgré eux au coeur d’un véritable bad buzz qui risque de coûter très cher à l’enseigne : au-delà des attaques préjudiciables à son image de marque, un appel au boycott vient d’être lancé et relayé à grande échelle via les réseaux sociaux.

A l’origine de la colère des internautes et de certaines associations, qui accusent ouvertement Lissac d’homophobie, il y a un visuel utilisé sur les présentoirs et les supports de PLV de l’enseigne :

présentoirs Lissac

Ces présentoirs ont été créés en 2011, et elle est utilisée depuis par l’ensemble du réseau de la marque pour promouvoir la carte de fidélité « Familissac ».

Mais l’actualité a depuis bouleversé les codes et le petit logo symbolisant la famille est devenu l’emblème de « La Manif pour Tous » contre le mariage gay  :

PLV Lissac et Manif pour tous

Logo Manif pour Tous identique à celui de la PLV Lissac

Ce logo provenant d’une banque d’images libres de droit, la marque ne pouvait pas s’opposer à son utilisation par le mouvement de Frigide Barjot.

En revanche,  elle aurait du anticiper et procéder immédiatement au retrait des visuels figurant sur les présentoirs...ce qu’elle devra probablement faire, mais cette fois avec des préjudices financiers beaucoup plus lourds (frais liés de communication de crise, retrait et création d’un nouveau visuel, chute du chiffre d’affaires – certains clients ont annoncé clairement refuser d’aller acheter leurs lunettes dans une enseigne considérée comme « homophobe »…).

Avec le développement d’internet (désormais présent sur la grande majorité des téléphones portables et des smartphones) et des réseaux sociaux, la préservation de l’e-réputation d’une marque devient un des enjeux majeurs des années à venir. Les enseignes vont devoir faire preuve d’une grande vigilance si elles veulent éviter un bad buzz dévastateur…

Pour en savoir plus : Les opticiens Lissac accusés d’homophobie