Marché de la PLV : les chiffres-clés et les grandes tendances

Le marché de la PLV est en constante évolution. Les données publiées par le POPAI (l’association des professionnels du marketing au point de vente) sur le marché en 2017  montrent une relative stabilité mais une tendance au pessimisme qui devrait se confirmer en 2018.

marché de la PLV

Le marché de la PLV marqué par une ambiance contrastée

Les acteurs du secteur de la PLV font grise mine : en 2017, seulement 35% d’entre eux ont considéré que l‘année écoulée avait été « bonne » ou « plutôt bonne ». A titre de comparaison, ils étaient 51% en 216 à s’estimer satisfaits.

Ils n’ont d’ailleurs pas vraiment confiance en l’avenir : ils ne sont que 27% à envisager 2018 avec optimisme (contre 38% en 2017).

Pourtant, ils restent prêts à poursuivre leurs efforts : 64% investiront dans le marché de la PLV en 2018 (2017 : 49%) et 45% dans le marché de l’aménagement (2017 : 62%).  Les actions menées sur les points de vente sont donc considérées comme particulièrement stratégiques.

Les secteurs d’activité les plus dynamiques

Cette année, on constate un envol des dépenses pour animer et promouvoir le lieu de vente dans le secteur textile.

PLV

  • Secteur Parfums, beauté, soins, hygiène, coiffure : 31% (inchangé par rapport à 2016)
  • Secteur Textile, mode, sports : 18% (+10%)
  • Secteur Boissons et alimentation : 14% (-6%)

Agencement

  • Secteur Textile, mode, sports : 30% (+22%)
  • Secteur Parfums, beauté, soins, hygiène, coiffure : 25% (+2%)
  • Secteur Boissons et alimentation : 13% (-3%)

Une démarche engagée en faveur de l’environnement

La prise en compte des enjeux écologiques au niveau de la PLV se traduit désormais en acte. Loin d’être un effet de mode, cette tendance devrait au contraire se confirmer en 2018 et dans les années à venir.

  • 89% des entreprises prennent en compte le développement durable dans leur mode d’organisation
  • 72% comptent signer un engagement pour le développement durable en 2018
  • 38% des répondants ont l’intention de rejoindre le label ECO POPAI en 2018
LIRE AUSSI  Marketing : marketing et CRM, communiquer auprès des enfants, marketing social

Sans surprise, le matériau le plus populaire reste le carton/papier : il est utilisé pour réaliser 34% des supports de PLV.

Des sous-traitants majoritairement en France et en Europe

Délais rapides, qualité des supports, compétitivité : les sous-traitants européens sont plébiscités.

Les outils de PLV sont en effet essentiellement fabriqués en France (38%) et en Europe du Sud (32%). On trouve aussi des prestataires implantés en Asie (20%) et en Europe de l’Est (8%). Aucune des entreprises interrogées ne semble faire appel aux entreprises situées en Afrique du Nord.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces chiffres vous semblent-ils refléter la réalité dans votre secteur d’activité ?