Impression numérique et support publicitaire

Impression numérique et PLV

L’arrivée sur le marché publicitaire d’une technologie perfectionnée telle que le numérique a cassé les schémas promotionnels pré-établis. En marketing opérationnel, l’apparition de l’impression numérique a modifié les codes de conception des outils de la PLV et permis la mise en œuvre de nouveaux produits promotionnels interactifs avec le consommateur.

promotional matter
Creative Commons License photo credit: jm3

L’impression numérique permet une personnalisation optimale des outils promotionnels.

Le passage direct de l’écran à l’ordinateur offre une grande souplesse d’utilisation : les possibilités de création graphique sont infinies, et les délais d’impression sont ultra-rapides. Grâce à cette nouvelle technologie, il est donc désormais possible d’imprimer des outils de PLV à l’unité…

Très économique, c’est aussi le mode d’impression privilégié pour les petites et les moyennes quantités.

Par exemple,« De fil en aiguille », entreprise spécialisée dans les vêtements de sport d’équipe imprimés personnalisés, a pu, grâce au numérique, conquérir des marchés de petites séries dans la publicité et l’événementiel. (1).

Pour IMS Groupe, plate-forme de fabrication et intermédiaire entre donneurs d’ordres et imprimeurs, le coût d’un petit volume est divisé par dix en exploitant l’impression numérique.

Ludovic Hertault, son fondateur, le confirme : « Le numérique a créé un marché à fort potentiel et complémentaire à celui de l’offset ». (1)

Les prestataires spécialisés en impression numérique soulignent aussi la dimension de conseil, permise par le numérique.

Gilles Picarel, directeur commercial de Defitech (une filiale du Crédit Agricole) insiste sur cette dimension essentielle : « Nous apportons également un service de conseil auprès des annonceurs et des agences de communication dans leur stratégie de fabrication des documents. Un conseil qui passe par la communication des capacités des systèmes que nous avons intégrés ».

Frédéric Fabi, PDG deDupli- Print, confirme : « Nous sommes en étroite relation avec les agences et leurs clients pour la production des campagnes. Nous mettons à leur disposition un Extranet pour piloter à distance les opérations marketing et accéder à des tableaux de bord ». (2)

En revanche, pour les grandes séries, l’impression offset (sérigraphie) est plus performante : les délais sont plus courts et les tarifs dégressifs la rendent plus attractive.

Les deux modes d’impression (numérique et sérigraphique) restent donc complémentaires, mais les constants progrès techniques devraient permettre rapidement à l’impression numérique de devenir concurrentielle sur les grands volumes.

En mars 2009, Duplo France a ainsi lancé un tout nouveau modèle d’imprimante numérique : entièrement automatisée, elle est compatible avec tous les modes d’impression (du moyen au grand volume) et elle est également équipé d’un système unique d’autonettoyage

En permettant de réduire d’environ 10 % la gâche de papier par rapport à l’imprimerie offset, le numérique présente un attrait supplémentaire en matière d’éthique et d’écologie.

Le Guide du développement durable pour les secteurs de l’imprimerie et des industries graphiques souligne que l’imprimerie numérique permet d’avoir une démarche écologique et responsable, notamment en utilisant une large gamme de papier recyclé dès les petits tirages.

Les ateliers d’imprimerie numériques peuvent ainsi recevoir le label « Imprim’Vert », certifiant le respect de normes environnementales nationales. (4)

Sur le lieu de vente, l’imprimante numérique permet en outre de multiplier les possibilités pour mettre en avant les opérations des marques et des distributeurs.

Très simple à configurer puis à utiliser, elle est peut matérialiser une stratégie promotionnelle interactive et ludique avec le consommateur.

Par exemple, les enseignes de la grande distribution ont choisi d’intégrer une fonction d’impression aux bornes interactives présentes dans les centres commerciaux. Actif, le client sélectionne les produits en fonction de ses goûts et il peut imprimer aussitôt les bons de réductions qui lui correspondent.

 L’intérêt de ce procédé est évident : délivrer des offres publicitaires ciblées va augmenter les achats spontanés en magasin.

Les coupons et les bons d’achat s’adaptent ainsi au développement de nouveaux comportements du consommateur sur le lieu de vente : réactif et à l’affût de « bonnes affaires », il veut aussi des offres personnalisées.

Sources :

1 -Stratégies.fr (Article « La mode se met à la page numérique » )

2 -Emarketing.fr (Article « Numérique : bien au-delà de la simple impression »)

3 – Emarketing.fr (Article « La Vernisseuse Ultra 205 A optimise les temps de réalisation » )

4 – Idées Vertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.