Tablettes tactiles : un achat incontournable ?

Connue du grand public sous le nom de tablette tactile ou électronique, identifiée officiellement sous la dénomination ardoise tactile dans la langue française, la tablette tactile fait aujourd’hui figure d’outil de communication et de production par excellence, autant pour les professionnels que les utilisateurs lambdas.

Comment expliquer ce succès grandissant de cette nouvelle famille de terminaux nomades, en particulier son adoption rapide par les utilisateurs de tout âge ? Quelles raisons amèneraient à substituer les bons vieux ordinateurs par ces tablettes « révolutionnaires » ?
Qu’on le veuille ou non, la démocratisation de la tablette tactile électronique est avant tout tributaire du succès de l’iPad, première du nom, la tablette estampillée de la marque de la firme de Cupertino. De nombreux facteurs sont à l’origine de cette adoption rapide de la tablette électronique, dont bien évidemment la force marketing de la firme Apple.

On ne peut cependant attribuer le succès de la tablette auprès des utilisateurs à cette simple force de vente. Il se trouve effectivement que l’ardoise tactile est avant tout un outil particulièrement pratique et confortable à l’utilisation. Dotée d’un écran plus large que celui des téléphones intelligents, d’une puissance avoisinant celle des ordinateurs, la tablette électronique a véritablement séduit par sa convivialité et son champ d’utilisation particulièrement large. Par rapport aux PC portables, en particulier les netbooks et autres ultra portables, l’ardoise tactile ne connaît pas les cas de surchauffe ou de plantage. Son autonomie est largement supérieure puisqu’elle tourne généralement autour des 10 heures et son opérationnalité est quasi-immédiate. Dans ce contexte, son véritable atout reste bien évidemment l’absence de virus et autres logiciels malveillants, bien que l’on signale actuellement l’existence de programmes malicieux s’attaquant au système d’exploitation de Google : Android OS.

Actuellement, les constructeurs proposent des tablettes tactiles relativement puissantes en raison de leur configuration véloce : processeur double voire quadri-cœur, mémoire vive d’une capacité minimale de 1Go, capacité de stockage largement extensible et des APN de plusieurs millions de pixels. Il n’est, par conséquent, pas étonnant de constater que les tablettes gèrent la quasi-totalité des utilisations courantes d’un ordinateur : gestion de courriels ou clavardage, lecture de films ou de musique, production bureautique et surtout, jeux vidéo. Par ailleurs pour les professionnels, la tablette se révèle être un outil de présentation par excellence, grâce notamment au côté interactif. Comparée au smartphone, la tablette électronique propose une dalle plus large et par conséquent, un confort d’utilisation conséquent, notamment au niveau de la navigation Web, la lecture électronique mais également le visionnage de fichiers multimédias. Il s’avère d’ailleurs intéressant de noter que de nombreux modèles de tablettes sont aujourd’hui dotés d’écrans gérant la haute résolution pour une expérience d’utilisation exceptionnelle.

La plus grande force des tablettes électroniques reste sans aucun doute leur ergonomie et la facilité d’utilisation, grâce à leur OS dont les principaux sont Android et iOS. Pour rappel, le premier système d’exploitation a été créé par le géant des moteurs de recherche : Google et est proposé à tous les constructeurs tandis que le second a été développé par Apple, pour équiper uniquement ses terminaux nomades.

Tablette tactile