Le Community Management : Service marketing ou communication

La communication en entreprise : se faire connaître sur le web

La communication en entreprise évolue avec internet car l’entreprise se doit de mettre en place une présence constante sur la toile. L’internet a fait que le consommateur prend la parole à tout moment pour exprimer son point de vue et poser des questions. Mieux vaut être là où il se trouve pour lui répondre et participer à ses expériences. La communication en mode internet a rendu immédiates les réactions des clients d’une entreprise. On peut connaître le jour même d’un lancement la réaction sur un nouveau produit.
C’est donc des facteurs de volonté de communication sur internet accompagnée d’une réactivité que l’on veut immédiate qui favorise la communion du service marketing et du service communication d’une entreprise. Pour le développement de ce type de nouvelle façon de vendre et de faire connaître une entreprise, on voit apparaître une nouvelle fonction : le ‘community management’, animée par un acteur principal le ‘community manager’.
En France cette communication est en train de prendre un essor indéniable mais au États-Unis le community manager s’occupe de marketing, des réseaux sociaux, du recrutement des nouveaux collaborateurs. On observe que l’entreprise choisit de lui donner une fonction selon ses besoins sur internet.
Si on voulait définir le rôle d’un community manager au sein d’une entreprise, on parlerait sans doute de rédaction de contenus web, de réseaux sociaux, de choix de contenus éditoriaux et de visiteurs internet. Il se positionne sur tous les fronts pour attirer un maximum de visiteurs qui deviennent des prospects et enfin des clients.

Certaines entreprises choisissent de séparer la fonction de rédaction de contenus de celle d’animateur des réseaux sociaux. Mais en fait on finit toujours par les faire
se rencontrer pour développer l’image de l’entreprise ou d’un produit.
Son rôle se définit par l’action de faire parler d’une marque, d’une entreprise ou d’un produit. Il doit augmenter les visites et surtout les commentaires sur un blog ou un réseau social au sujet d’un événement, d’un nouveau service ou même d’un commentaire négatif d’un client mécontent. Pour ce faire il a l’obligation de créer du contenu en permanence, de se documenter sur la concurrence et d’animer son réseau au quotidien. C’est à lui de faire suivre l’information autant que de suivre l’information des autres.


Aux États-Unis le CM développe un blog ou un site qui permet la veille d’information de leur secteur. Il couple ce site avec une activité non commerciale qui lui permet une communication avec tous types d’internautes. A travers les réseaux sociaux et les contacts faits par les autres sources de rencontres, il développe une activité de formation ou de conseil pour l’aider à être en phase avec les demandes les plus simples comme les plus complexes des futurs consommateurs.

 

Le profil du community manager

 

Le profil du community manager est souvent issu du marketing ou du journalisme ; voire des deux à la fois. Quoiqu’il en soit, il doit aimer la communication par internet, c’est-à-dire par l’écrit. Il doit donc avoir une aisance rédactionnelle avec une très bonne orthographe et une grammaire irréprochable. Car s’il n’est pas toujours le rédacteur, il est obligatoirement le correcteur des contenus édités.

Il doit avoir la capacité de mettre en place une stratégie de communication qui repose sur la gestion d’un blog ou d’un réseau social, la diffusion de contenus web sur les organes de presse et l’animation d’événements marketing hors internet. Ces plates-formes sources d’information sont LinkedIn, Twitter, FaceBook, Youtube, Ning, Google Reader. Son objectif pour développer de la visite sur le site de l’entreprise est de faire le lien entre l’activité de l’entreprise, les réseaux sociaux et les
demandes des internautes. Il a la responsabilité de tisser ce lien les trois premiers mois de sa prise de service s’il veut prouver son efficacité. Son implication doit être mesurée par la qualité de ses contenus sur les blogs comme sur les commentaires des réseaux sociaux. Cette qualité doit aussi être faite selon un rythme régulier correspondant aux demandes des internautes.

Évoluer en tant que Community Manager

 

On peut évoluer sur la toile en devenant une référence d’expertise dans son domaine en tant que community manager toujours en ayant un rôle de modérateur ou de coordinateur d’information dans son secteur. Car sur la toile le facteur principal de diffusion d’une information reste sa qualité et la qualité de ses supports. En bref son évolution professionnelle se fera par le fait d’éditer des contenus d’expert sur son sujet, d’animer un réseau social pour une animation d’enseignement et de recherche sur son sujet. C’est à ce prix que sa reconnaissance se fera publication après publication.

photos by: Robin & stefanomaggi

  4 comments for “Le Community Management : Service marketing ou communication

  1. 7 mai 2013 at 5 h 23 min

    La naissance du Web participatif a été l’un des principaux facteurs de la création de ce métier. En effet, Ce qui rend les marques influentes n’est pas leur taille mais leur communauté. L’internaute utilise ainsi de nouveaux moyens de consommation dans son acte d’achat : les forums et les sites d’avis lui servent à récupérer les commentaires de la communauté sur un produit, une marque, une enseigne : ce sont ces commentaires et ces avis qui aujourd’hui, font office de gage de qualité

  2. 7 mai 2013 at 5 h 28 min

    La communauté est devenue une référence, elle est consultée, lue, appréciée. Le rôle du community manager grandit avec le recours à ces communautés : ce métier est devenu de nos jours un incontournable en matière de communication d’entreprise. Et si les États-Unis l’ont déjà compris depuis longtemps, la tendance en France est depuis maintenant quelques années à la hausse

  3. 7 mai 2013 at 6 h 05 min

    Etre community manager est un sacerdoce, un job de moine soldat. Il faut croire en sa marque, en l’institution et dans le message que l’on sert. Il va être exposé aux violences verbales, aux agressions et exigences de ces consommateurs ivres de leurs droits! Sans parler des lyncheurs, des obsédés, de tous ces tarés qui hantent les réseaux et rédigent leurs messages vénéneux! Il faut en effet une bonne dose d’abnégation pour s’aventurer sur Internet et y défendre un labo, une banque, un parti ou même une association face aux revendications désormais permanentes des clients, usagers et citoyens

  4. 7 mai 2013 at 6 h 07 min

    Les évolutions du Web , les nouvelles applications autour des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, YouTube, Dailymotion…) et le succès de l’Internet mobile rendent incontournable la présence d’une marque ou d’une entreprise sur la websphère. La gestion d’une e-reputation devient aujourd’hui un facteur clé de succès pour les entreprises. Etre l’ambassadeur d’une marque, entretenir et améliorer l’image d’une société sur Internet ne peut se faire que par la maîtrise d’outils spécifiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.