Exposition universelle de Paris, 1889 : troisième épisode

Budget de l’exposition de 1889 et organigramme des travaux

En résumé, pour la réalisation du plan qu’il avait soumis à la Commission de contrôle et de finances, le Directeur général des Travaux disposait de 29.650.000 francs.

C’est dans cette limite qu’il a dû se renfermer.

Toutes les opérations furent conduites de manière à rester dans les crédits prévus. On commença par engager toutes les entreprises essentielles, réservant pour la fin les entreprises de décoration, auxquelles on affecta les reliquats disponibles, ce qui permit de leur donner plus ou moins de développement selon les ressources qu’on pouvait leur consacrer.

ORGANISATION DE LA DIRECTION GENERALE DES TRAVAUX

Décrets et Arrêtés. — L’emplacement de la future Exposition, les crédits nécessaires aux travaux étaient déterminés : l’organisation du service chargé de les préparer et d’en diriger l’exécution ne pouvait être retardée.

Une série de décrets parut à cet effet.

Le premier, en date du 28 juillet 1886, institue au Ministère du Commerce un service spécial.

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie fait fonctions de Commissaire général. Il a sous ses ordres trois Directeurs, qui prennent le titre de Directeurs généraux.

La tour Eiffel
Creative Commons License photo credit: kimdokhac

La Direction des Travaux comprend quatre services particuliers :

  • service de l’Architecture et des Travaux,

  • service des Plantations et de la Voirie,

  • service des Palais et Bâtiments spéciaux,

  • service médical.

La Direction de l’Exploitation a les attributions suivantes :

  • service des Transports,

  • service de la Section française et des Sections étrangères,

  • service mécanique et électrique,

  • service de la Police intérieure.

La Direction des Finances s’occupe des matières suivantes :

  • Comptabilité,

  • Caisse,

  • Contentieux,

  • service du Matériel et des Entrées.

Le Commissariat général se réserve

  • les questions de Personnel,

  • les nominations de Commissions et de Jurys,

  • les rapports avec les Pouvoirs publics et l’Étranger,

  • la Presse,

  • le Grand-Conseil de l’Exposition,

  • la Commission de Contrôle et de Finances,

  • les règlements généraux et les affaires ne se rattachant pas spécialement à une Direction.

Les Directeurs généraux reçoivent les instructions du Ministre pour les mesures à prendre et sont responsables de l’exécution. Ils ne peuvent engager de dépenses sans une autorisation écrite du Ministre. Mais ils peuvent, clans la limite des crédits ouverts, conclure tous marchés ne s’élevant pas au-dessus de 1 500 francs.

End of the world!
Creative Commons License photo credit: Alarzy

Chaque semaine, le Ministre réunit en comité administratif les Directeurs généraux et le Directeur du Cabinet et du Personnel au Ministère du Commerce, pour entendre les rapports des Directeurs et étudier les questions présentées. Chaque semaine également, les Directeurs généraux se réunissent en conseil des Directeurs pour l’expédition des affaires courantes intéressant plusieurs services.

A la même date du 28 juillet 1886, un arrêté du Ministre désigne comme Directeurs généraux : M. Alphand, pour le service des Travaux; M. Berger, pour le service de l’Exploitation; M. Grison, pour le service des Finances.

Un arrêté en date du 28 août suivant complète l’organisation générale en instituant près du Ministre, Commissaire général, une Commission consultative de trois cents membres, dite Grand-Conseil de l’Exposition de 1889, dont la mission consiste à donner des avis sur toutes les questions rentrant clans les attributions du Commissariat général. Elle est divisée en vingt-deux Commissions, dont la plus importante, celle des quarante-trois, a été prévue clans la convention passée avec la Société de garantie, et dont les autres, en l’absence de toute difficulté suffisamment sérieuse, n’ont pas été réunies.

En réalité, les trois Directions ont la presque totalité du travail ; contrairement à ce qui s’est passé en 1878, le Commissaire général n’a plus la direction effective de l’entreprise. La raison vient de la différence des situations. Autrefois, le Commissaire général était nommé pour la durée de l’Exposition : aujourd’hui, il ne l’est que pendant l’existence du Ministère dont il fait partie. Ce caractère d’instabilité donné aux fonctions de Commissaire général aurait eu pour conséquence d’enlever toute unité de conception et de direction dans l’exécution de l’oeuvre, si chaque Ministre eût pu imposer ses idées personnelles. La création de services généraux permanents, avec leur responsabilité propre, a remédié à ce danger et permis de donner à des hommes spéciaux l’initiative nécessaire pour mettre au service de l’intérêt général leur savoir et leur expérience reconnus.

Cette modification aux précédents sur la matière comporte une division bien nette de la part de chacun clans l’oeuvre de l’Exposition de 1889 et un historique distinct pour chaque Direction.

Le présent ouvrage sera consacré principalement à la Direction des Travaux.

Le décret du 28 juillet 1886 avait fixé de la façon suivante les attributions du Directeur général des Travaux.

Eiffel Tower reflection
Creative Commons License photo credit: gadl

SERVICE D’ARCHITECTURE ET DES TRAVAUX DE L’EXPOSITION.

Rédaction et étude des projets, devis, cahiers des charges générales et particulières. Direction, exécution et surveillance des travaux. Règlements provisoires et définitifs. Réceptions provisoires et définitives. Délivrance des certificats de paiement pour acomptes et pour solde. Entretien des constructions. Démolition après l’Exposition. Contrôle des travaux exécutés par les concessionnaires de restaurants, cafés, chalets, kiosques, etc. Examen des projets et devis
présentés. Préparation des autorisations de concessions.

Détermination des moyens et délais d’exécution. Surveillance et contrôle des travaux autorisés. Police pendant la durée des travaux.

SERVICE DES PLANTATIONS ET DE LA VOIRIE DE L’EXPOSITION.

Plantations et jardins. Appropriation et entretien des voies, ponts, passages intérieurs et extérieurs. Eaux. Gaz. Remise en état des voies et plantations après l’Exposition. Etablissement de toutes les voies ferrées à l’intérieur de l’Exposition. Fêtes publiques. Aménagement et décoration. Préparation de la cérémonie d’ouverture et installation de la salle des récompenses.

SERVICE MÉDICAL.

Réglementation et surveillance du service médical et pharmaceutique fonctionnant au compte de l’État. Règlement des honoraires.

Ordre de service du Directeur général.

Ce décret avait imposé une lourde tâche au service des Travaux. Il s’agissait pour lui d’exécuter, dans un délai de deux ans et sur un espace restreint, plus de 30 millions d’ouvrages de toute nature; il n’y avait donc pas un instant à perdre : aussi M. Alphand, pénétré de cette nécessité, avait-il, dès les premiers jours de sa nomination, arrêté la liste de ses principaux collaborateurs et fixé par ordre de service les attributions de chacun d’eux

L’organisation adoptée dans ces circonstances dut être changée presque de suite à la mort de M. Rartet, Ingénieur en chef des ponts-et-chaussées, désigné comme Ingénieur en chef adjoint au Directeur; voici intégralement le deuxième ordre de service du 10 janvier 1887 qui régla définitivement le fonctionnement de la Direction des Travaux jusqu’aux derniers jours de son existence ainsi que la modification apportée à cet ordre de service le 15 janvier 1889.

—————————-

Source :

Titre : Exposition universelle internationale de 1889 à Paris. Monographie. Palais, jardins, constructions diverses, installations générales, par A. Alphand,… avec le concours de M. Georges Berger,… Publication achevée sous la direction de M. Alfred Picard,… accompagnée d’un atlas de 219 planches. Tome 1

Auteur : Berger, Georges (1834-1910)

Auteur : Alphand, Adolphe (1817-1891)

Éditeur : J. Rothschild (Paris)

Date d’édition : 1892-1895

Contributeur : Exposition internationale (1889 ; Paris). Éditeur scientifique

Sujet : Paris, Exposition, 1889

Type : monographie imprimée

Langue : Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.