Marketing : le parfum Money, le whisky du Jubilé, Febreze et les jeux olympiques

Marketing de niche : le parfum qui sent l’argent

Qui a dit que l’argent n’a pas d’odeur? Certainement pas Patrick McCarthy, vice-président commercial chez Microsoft et créateur de Money, un parfum qui sentirait « le billet de banque fraîchement imprimé« . Lancée il y a quatre ans, cette fragrance qui connaît un certain succès depuis le début de l’année 2012 a été créée pour « motiver les travailleurs américains à faire face aux difficultés économiques »….

Lire l’article : Money, un parfum à l’odeur d’argent

 

Marketing évènementiel : Pernod Ricard profite du Jubilé de sa Majesté

Parade sur la Tamise, concert géant… L’occasion des festivités du jubilé de la reine d’Angleterre était trop belle. Le français Pernod Ricard – qui possède dans son portefeuille la marque Royal Salute, créée en 1953 par Chivas Brothers pour fêter le couronnement d’Elizabeth II – a décidé d’utiliser cette vitrine royale pour promouvoir son scotch whisky de luxe à 2 500 dollars (2002 euros) la bouteille….

Lire l’article : Pour le jubilé de la reine, un scotch whisky à 2500 dollars

 

Sponsoring et marketing : Febreze investit dans les Jeux Olympiques

Dans le cadre de son sponsoring des JO de Londres (et plus largement pour les cinq prochaines Olympiades, jusque 2020). P&G lance une opération originale pour Febreze (produits de soin de l’air). La marque a choisi de s’associer à une discipline olympique faisant face à des défis olfactifs extrêmes : la lutte.  Febreze s’est donc rapproché de l’équipe nationale de lutte d’Azerbaïdjan – la lutte étant souvent considérée comme le sport national dans ce pays situé sur les rives de la mer Caspienne….

Lire l’article : Febreze veut éliminer les odeurs olympiques

  2 comments for “Marketing : le parfum Money, le whisky du Jubilé, Febreze et les jeux olympiques

  1. 5 juin 2013 at 12 h 47 min

    A propos de Febreze investissant dans les Jeux Olympiques, cette campagne qui s’annonce avec relais télé et forte présence sur les réseaux sociaux – est marquée du sceau de l’humour et du second degré. Une double bonne idée : d’abord pour la marque, qui fait preuve d’originalité ; ensuite pour la lutte, sport très largement méconnu

  2. 5 juin 2013 at 12 h 50 min

    Espérons que les Azéris ne se sentent pas visés par une attaque mettant en doute la qualité de leurs odeurs corporelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.