Le Taux De Rebond Sur Google Analytics : Le Comprendre, L’améliorer

S’il ne fallait retenir qu’un service proposé par Google Analytics, n°1 des outils d’analyse de fréquentation de sites internet, le taux de rebond serait peut-être celui-là. C’est une donnée essentielle, qui permet d’optimiser le nombre de visiteurs d’une page internet. Le taux de rebond correspond au pourcentage de lecteurs qui quittent un site internet après en avoir lu une page… En clair, si ce pourcentage est élevé (au-delà de 60 ou 80%, selon les sources), cela pourrait signifier qu’un site a un potentiel d’évasion fort, et de fait, ne parvient pas à conquérir son auditoire.
Pour y remédier, et faire rester les visiteurs sur une page internet, plusieurs pistes demeurent. On incite à proposer, à la fin de chaque page et sur la barre latérale, des articles connexes pour aiguiller les internautes vers des liens internes. Seconde piste également proposée : réduire le nombre de liens externes présents, juste pour tester le temps d’une semaine et voir si cela impacte la fréquentation (dans le cas contraire, c’est que les internautes quittent une page en entrant une autre demande dans la barre de recherche du navigateur, ce qui signifie qu’ils ne se contentent pas du contenu de votre page). Troisième piste : observez le temps de chargement de votre page sur les différents navigateurs. Il se peut que certaines fonctionnalités du site soient longues à charger ou n’apparaissent pas de la même manière sur Mozilla Firefox, Internet Explorer et Google Chrome. Dans ce cas, il s’agit d’un problème technique.

Si au bout de quelques semaines, on ne voit pas les résultats de ces mesures, il faut se demander si le site est bien positionné, s’il correspond aux attentes des internautes ou n’est pas rédigé de façon si maladroite qu’il incite à fuir à votre simple lecture…! Malheureusement, lorsqu’un site est mal positionné, Google Analytics n’est d’aucun recours.

photo by: vrypan

  8 comments for “Le Taux De Rebond Sur Google Analytics : Le Comprendre, L’améliorer

  1. 1 mai 2013 at 0 h 08 min

    Ça m’a toujours impressionné, le nombre de visiteurs qui viennent et repartent. C’est autant de clients perdus. Je pense que la solution, c’est le test, le test, le test. J’ai été attiré par le titre de l’article, j’en ai écris un qui donne quelque astuces pour le réduire, qui peut aider à réduire ce taux. Je pense sincèrement, que la réduction de ce taux est très fortement liée à la rentabilité.

  2. 1 mai 2013 at 0 h 14 min

    Encore une autre raison pour améliorer certains aspects des sites ou blogs. Merci pour cet éclaircissement, J’ai un taux de rebond approchant les 70%, Et il est vrai que c’est dur de faire baisser cet indicateur pourtant essentiel…

  3. 1 mai 2013 at 16 h 18 min

    Article très intéressant pour améliorer les conversions. Il y a un cas de figure qu’il faut le noté aussi. Il arrive que le visiteur cherche pour une information très spécifique et obtienne sa réponse rapidement. Dans certains cas il est par conséquent utile d’interpréter le taux de rebond avant d’effectuer de mauvaises actions pour l’améliorer

  4. 1 mai 2013 at 16 h 22 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article, je me posais beaucoup de questions au sujet de ce fameux « taux de rebond ». Après lecture, je m’aperçois que je suis juste dans les limites d’audience faible, site a un potentiel d’évasion fort,.
    Je m’aperçois également que mon site étant un site de contenu sans vocation commerciale (quoique j’envisage cette possibilité mais seul ça ne m’intéresse pas), tout ça n’est pas très important.
    Quelqu’un pourrait-il me dire à partir de combien de visiteurs ou de pages vues, un blog commence à avoir une audience correcte.
    Encore merci.

  5. 1 mai 2013 at 16 h 24 min

    Rappelons que le taux de rebond doit être analysé uniquement page par page et non dans sa globalité.
    Si un site e-commerce possède une partie conseil avec des pages d’informations, il est possible d’avoir un taux de rebond plutôt élevé puisque ce trafic n’est pas purement marchand. Il faut donc bien savoir analyser son taux de rebond et pour cela, une bonne configuration de son outil analytique et une bonne structure de site rend les choses plus faciles

  6. 1 mai 2013 at 16 h 34 min

    Il est vraiment nécessaire de faire la rédaction de façon convenable sur l’internet dans le but de posséder et surtout parvenir à contenir tous les cybernautes. Le contenu textuel, c’est la majeure partie pour les moteurs de recherche !! Remerciement à vous pour cette page web. Merci pour ces bons conseils. Les sites web ont en effet tout intérêt à faire baisser le taux de rebond de leurs pages, mais il n’est pas toujours simple d’identifier la cause du rebond…

  7. 1 mai 2013 at 16 h 39 min

    J’ai toujours trouvé impressionnant ce que les spécialistes appellent un taux de rebond satisfaisant : 30%. Ce qui signifie que si 1/3 des internautes quittent prématurément votre page, c’est bon signe !!
    Je ne remets pas en cause ce chiffre qui se confirme sur mes observations, mais m’étonne sur le comportement des internautes.
    Certains sites type « horloge parlante » souffrent d’un fort taux de rebond dû à une information très rapidement lue et considérée par Google comme taux de rebond.

  8. 1 mai 2013 at 16 h 49 min

    En réalité on ne peut que faire des suppositions mais toutes les conclusions qu’on peut en tirer son assez hasardeuses. Il suffit qu’un navigateur plante à l’affichage du site pour fausser complètement le résultat. Ou qu’une personne utilise en même temps deux navigateurs différents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.