Publicité : Leclerc et les prospectus, Bébé 9, les slogans deviennent des marques

Harley Quinn and Two Face
Creative Commons License photo credit: scragz

– Leclerc : plus de prospectus publicitaires d’ici 2020

Le distributeur E. Leclerc a annoncé lundi 27 septembre à l’AFP son intention de ne plus utiliser le support papier pour ses prospectus publicitaires d’ici à 2020. Il s’agit de migrer les prospectus et les catalogues thématiques (rentrée des classes, Noël, etc.) du papier vers une forme numérisée, accessible sur Internet et sur les smartphones….

Lire l’article :  » Leclerc souhaite arrêter les prospectus publicitaires en papier à l’horizon 2020″


– Bébé 9 fait parler les enfants

À travers les bébémotions, lancés fin septembre, Bébé 9 propose aux parents de faire de leurs petites têtes blondes les nouvelles stars du petit écran. À cet effet, Bébé 9 suggère aux parents de filmer des moments-clés avec leur bébé et de déposer la vidéo sur le site dédié : Bebemotions.com….

Lire l’article :   » Bébé 9 donne la parole aux enfants »


– Quand les slogans deviennent des marques

« There’s an app for that » (« Il y a une application pour cela ») est désormais une marque déposée par Apple. Le bureau américain des brevets et des marques (USPTO) vient de valider la demande effectuée en décembre 2009….

Lire l’article :  » Apple dépose son slogan There’s an app for that »

  5 comments for “Publicité : Leclerc et les prospectus, Bébé 9, les slogans deviennent des marques

  1. 6 novembre 2013 at 16 h 55 min

    les prospectus publicitaires en papier, outil-roi de communication de la grande distribution mais néfaste à l’environnement. l’objectif zéro prospectus est un bon pas.

  2. 6 novembre 2013 at 16 h 58 min

    La seule et unique solution face aux prospectus: un stop pub sur la boîte aux lettres. Et en rester là. Car finalement, à ne pas prendre connaissance des promotions des magasins, on ne risque qu’une chose: acheter moins et faire des économies.

  3. 6 novembre 2013 at 17 h 00 min

    Tout à fait d’accord également. C’est un méchant coup de pub bruyant pour justifier des économies comme pour les sacs plastiques alors que la filière papier a un bilan carbone bien moindre que l’informatique ou que l’importation en masse de fraises au mois de décembre !

  4. 6 novembre 2013 at 17 h 05 min

    le papier ne pollue pas il y a plus de foret aujourd’hui qu’hier en Europe, les ordinateurs polluent et sont difficilement recyclables, sous couvert d’écologie il n’y a qu’une volonté économique, réduire les couts.

  5. 6 novembre 2013 at 17 h 09 min

    Je suis d’accord avec vous, et sans compter les emplois que cela va supprimer dans le milieu de l’imprimerie… C’est juste un coup de pub comme c’est le faire LECLERC…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.