Déjà la 5G : avancée ou marketing

La 3G n’est pas encore morte, la 4G encore bien peu présente sur le territoire malgré une campagne marketing jamais vu que déjà les opérateurs téléphoniques pensent à l’avenir. C’est…

Bitcoin : la nouvelle monnaie du futur ?

On en parle : le bitcoin Un nouveau système monétaire pour le moins original, le Bitcoin, intrigue depuis quelques mois le microcosme économique qui jusque là avait semblé ignorer jusqu'à…

PLV dynamique : 3 idées pour animer vos magasins et vendre plus

PLV dynamique : des exemples inspirants pour animer le lieu de vente

Vous recherchez des idées pour animer votre magasin en utilisant de la PLV dynamique et high tech ?

Voici 3 exemples d’animations du lieu de vente qui devraient vous inspirer :

1 – Le petit robot Nao

Ce premier exemple n’est pas de la PLV dynamique stricto sensu mais l’idée est là : jouer la carte du ludique et du high-tech pour surprendre et moderniser l’image de marque de l’enseigne. Pour animer certains de ses magasins pendant les fêtes de Noël, Darty a fait appel à Nao, un petit robot de 58 cm qui peut parler, tenir des objets, bouger….

De quoi ravir les petits…et les plus grands !

Pour en savoir plus : Nao, le petit robot, revient chez Darty 

PLV dynamique : le robot nao

2 – La PLV qui peut reconnaître le visage des clients

Comment savoir quels sont les clients qui sont intéressés par tel ou tel produit ? TC Group Solution a imaginé une PLV dynamique très intelligente puisqu’elle est équipée d’une caméra de reconnaissance faciale. En temps réel, l’outil de PLV peut donc déterminer le genre, la tranche d’âge et le degré de satisfaction du consommateur 

Les commerçants peuvent donc améliorer l’agencement du magasin, les promotions et le suivi des clients en fonction de ces données. Dans les années à venir, le wi-fi devrait être utilisé pour perfectionner davantage cette solution, en lançant par exemple des vidéos ciblées en fonction de la personne qui regarde le produit.

Pour en savoir plus : Une PLV qui reconnait les consommateurs

3 – Le miroir d’essayage virtuel

Le magasin éphémère Cocolico (une marque textile pour enfants) a installé un miroir d’essayage virtuel en adéquation avec le thème d’Alice au Pays des Merveilles.

Le miroir a été volontairement placé au centre de la boutique pour focaliser l’attention des clients. Grâce au système de reconnaissance kinect, l’enfant peut s’amuser à interagir avec des éléments déterminés (couleurs matières….). Les parents assistent l’enfant et suivent la création, étape par étape.

Quand la pièce est achevée, elle est fabriquée par Cocolico et livrée quelques semaines plus tard.

Pour en savoir plus : Inauguré à Paris, le premier miroir d’essayage virtuel est né en Midi-Pyrénées

Beacons : des capteurs numériques qui changent la façon de vendre

Beacons : quand la technologie booste vos ventes

Connaissez-vous les beacons ? Pas encore ? Pourtant, d’ici quelques années, vous ne pourrez plus vous en passer ! Les beacons sont des petits capteurs intelligents vont en effet transformer en profondeur vos habitudes de vente. (voir ici)

A la base, il y a un problème bien connu par tous les commerçants : créer un lien entre le commerce/la marque et le client en personnalisant l’expérience d’achat, notamment en proposant des promotions adaptées. C’est justement pour cela que chaque professionnel cherche à animer son espace de vente et à améliorer le parcours client.

beacons

La révolution beacons

Imaginez que chaque client soit automatiquement accueilli par un message personnalisé de bienvenue quand il entre dans votre boutique, même si vous êtes occupé ailleurs.

Ensuite, en fonction des rayons qu’il parcourt et des produits qu’il prend le temps de regarder, votre client pourrait recevoir des réductions, des offres spéciales et/ou des informations ciblées.

Cela vous semble utopique ? Détrompez-vous ! La technologie numérique permet déjà aux petites entreprises de réaliser ce qui semblait jusqu’alors impossible.

Le principe est simple : les beacons, des balises de géolocalisation, vont utiliser la technologie bluetooth des smartphones de vos clients pour vous permettre de savoir quels clients se trouvent dans votre boutique et dans quels rayons ils se trouvent.

Vous pouvez donc plus facilement identifier les problèmes d’agencement ou de disposition des produits, mais aussi proposer des offres sur mesure.

Les beacons : les limites

Si cette technologie est à la portée des petites entreprises (comptez environ 90 dollars pour 3 beacons), il faut toutefois prendre certaines précautions :

  • juridiques : il faut obtenir l’accord des clients pour pouvoir utiliser leurs données
  • pratiques : il faut qu’ils téléchargent une application (vous avez donc intérêt de proposer un avantage pour les inciter à les faire)
  • commerciales : il faudra veiller à ne pas se transformer en spammer en noyant votre client sous les promotions
  • technologiques : la technologie Bluetooth est gourmande en énergie et elle a tendance à vider plus vite la batterie. Certains clients préfèrent donc la laisser désactivée.

Et vous, avez-vous déjà entendu parler de cette technologie ?

 

photo by:

Vendre en magasin : comment faire revenir le client ?

Vendre en magasin : le numérique, un atout pour fidéliser vos clients !

En 2016 et dans les années à venir, pour vendre en magasin, il faudra plus que jamais fidéliser les clients. Et pour cela, il va falloir investir dans les outils numériques..

Souvenez-vous : en août 2015, une étude publiée par Epson Europe a montré que 63% des clients seraient encouragés à revenir sur un point de vente s’il y avait des technologies de vente digitales. (source) Et ils viendraient aussi plus souvent !

Le numérique ne doit pour autant pas être envisagé comme un simple gadget, ni comme un effet de mode. Il doit être utilisé pour améliorer l’expérience client et notamment pour répondre à trois attentes fortes :

vendre en magasin

1 ) Personnaliser les produits/les services offerts aux clients

Pour vendre en magasin, il faut arrêter de considérer les clients comme étant une masse indifférenciée. Vos clients veulent de la reconnaissance et de la considération. Ils souhaitent que leur fidélité soit récompensée, et que leurs spécificités ou leurs besoins soient pris en compte.

Il est donc primordial d’évoluer au maximum vers une relation « one to one ». Pour cela, les outils numériques sont particulièrement utiles. Il est notamment possible, via la technologie bluetooth et les smartphones, de créer une application qui reconnaisse le client dès qu’il rentre en magasin pour lui proposer des services personnalisés.

2) Enrichir l’expérience client sur le lieu de vente

Le lieu de vente doit devenir plus ludique et plus interactif. L’expérience client doit être la plus riche possible : cette attente est exprimée par 67% des sondés qui estiment que la technologie peut jouer ce rôle.

Grâce à des bornes interactives, il doit par exemple être possible de commander en ligne un produit qui ne se trouve pas dans le magasin et qui pourra ensuite être retiré sur place.

3) Diminuer le temps d’attente

Il ne sera bientôt plus possible de vendre en magasin si le parcours du client n’est pas optimisé pour être le plus court possible : près de 30% des clients choisissent de quitter une boutique pour aller chez un concurrent lorsque le temps d’attente est trop long !

Dans les années à venir, les tablettes ou les outils de paiement sans contact devraient permettre de raccourcir considérablement le temps d’attente pour payer en caisse.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

photo by: