actualité domaines publicité, plv, marketing

L’actualité des différents domaines de la Plv (publicité sur lieu de vente) du marketing et de la publicité.

Marché de la PLV : les chiffres-clés et les grandes tendances

Le marché de la PLV est en constante évolution. Les données publiées par le POPAI (l’association des professionnels du marketing au point de vente) sur le marché en 2017  montrent une relative stabilité mais une tendance au pessimisme qui devrait se confirmer en 2018.

marché de la PLV

Le marché de la PLV marqué par une ambiance contrastée

Les acteurs du secteur de la PLV font grise mine : en 2017, seulement 35% d’entre eux ont considéré que l‘année écoulée avait été « bonne » ou « plutôt bonne ». A titre de comparaison, ils étaient 51% en 216 à s’estimer satisfaits.

Ils n’ont d’ailleurs pas vraiment confiance en l’avenir : ils ne sont que 27% à envisager 2018 avec optimisme (contre 38% en 2017).

Pourtant, ils restent prêts à poursuivre leurs efforts : 64% investiront dans le marché de la PLV en 2018 (2017 : 49%) et 45% dans le marché de l’aménagement (2017 : 62%).  Les actions menées sur les points de vente sont donc considérées comme particulièrement stratégiques.

Les secteurs d’activité les plus dynamiques

Cette année, on constate un envol des dépenses pour animer et promouvoir le lieu de vente dans le secteur textile.

PLV

  • Secteur Parfums, beauté, soins, hygiène, coiffure : 31% (inchangé par rapport à 2016)
  • Secteur Textile, mode, sports : 18% (+10%)
  • Secteur Boissons et alimentation : 14% (-6%)

Agencement

  • Secteur Textile, mode, sports : 30% (+22%)
  • Secteur Parfums, beauté, soins, hygiène, coiffure : 25% (+2%)
  • Secteur Boissons et alimentation : 13% (-3%)

Une démarche engagée en faveur de l’environnement

La prise en compte des enjeux écologiques au niveau de la PLV se traduit désormais en acte. Loin d’être un effet de mode, cette tendance devrait au contraire se confirmer en 2018 et dans les années à venir.

  • 89% des entreprises prennent en compte le développement durable dans leur mode d’organisation
  • 72% comptent signer un engagement pour le développement durable en 2018
  • 38% des répondants ont l’intention de rejoindre le label ECO POPAI en 2018

Sans surprise, le matériau le plus populaire reste le carton/papier : il est utilisé pour réaliser 34% des supports de PLV.

Des sous-traitants majoritairement en France et en Europe

Délais rapides, qualité des supports, compétitivité : les sous-traitants européens sont plébiscités.

Les outils de PLV sont en effet essentiellement fabriqués en France (38%) et en Europe du Sud (32%). On trouve aussi des prestataires implantés en Asie (20%) et en Europe de l’Est (8%). Aucune des entreprises interrogées ne semble faire appel aux entreprises situées en Afrique du Nord.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces chiffres vous semblent-ils refléter la réalité dans votre secteur d’activité ?

Le totem publicitaire en carton : outil de Plv

Qu’est-ce qu’on entend par totem publicitaire ? XC’est une enseigne signalétique qui sert à informer le public et d’attirer les consommateurs.

Le totem publicitaire en carton

En général, il possède une forme verticale et trouve sa place à l’entrée d’un local ou sur un lieu de vente. L’utilisation du totem publicitaire permet de faire passer avec force une information, d’asseoir une image ou un logo,
Léger et facile d’installation, le totem publicitaire en carton est un outil indispensable pour la signalisation d’un point de vente, pour mettre en avance les services proposés par une entreprise ou encore pour créer un lieu d’exposition. La légèreté du totem publicitaire en carton constitue un atout majeur puisque cela facilite son déplacement d’un lieu vers un autre. En matière d’impression, c’est un standard, raison pour laquelle le totem en carton est très demandé dans le monde de la PLV.

totem

Le totem publicitaire en carton, le premier pionnier de la PLV

Gage d’une bonne communication commerciale efficace, le totem publicitaire en carton est un support très utilisé dans la publicité sur le lieu de vente. Personnalisable, flexible et pratique, le carton offre plusieurs avantages en termes d’impact publicitaire. On l’a cité en haut, le totem en carton est très léger, raison pour laquelle il est très populaire dans tous les stands PLV. Récemment, une étude a révélé qu’un tiers des PLV produites en un an sont faites en carton.

Comparé aux autres supports publicitaires, il est le support idéal. Il se décline en deux modèles : les totems signalétiques et les totems présentoirs. Ces derniers, faites entièrement en carton permettent de combiner les textes avec des images, des logos sur des supports publicitaires grand format, aux formes multiples. Verticaux, ces totems possèdent deux à quatre faces, des effets de découpes modifiables et une base déclinée sous différentes formes. L’impact de ces totems sur les consommateurs repose entièrement sur l’assemblage de panneaux 2 ou 3D avec des jeux de lumière, qui mettent en avant une information, un logo ou une marque. Concernant les totems publicitaires présentoirs, ils ont été conçus pour mettre en valeur un packaging particulier via différents types de présentoirs : étagères, support en pente, etc. Pour que le public puisse avoir accès au produit, de nombreuses configurations peuvent être faites.

Les avantages avec l’utilisation du totem publicitaire en carton

Avec ses caractéristiques avantageuses, légères et faciles d’installation, il est idéal pour faire du marketing en boutique et grandes et moyennes surfaces. Ce support publicitaire conçu pour la PLV, modifiable à volonté est un excellent vecteur de communication qui sert à attirer un consommateur sur un produit. En effet, le totem publicitaire bénéficie de son impact visuel qui déclenche un mécanisme de rappel chez les consommateurs.

Le marché de la Plv carton en 2018

De récentes études montrent l’excellente santé du marché de la publicité sur lieu de vente (Plv), et particulièrement des supports carton.

Le secteur de la PLV, soutenu par la popularité des supports carton

Alors que les supports publicitaires traditionnels (télévision, cinéma, radio, presse, affichage sans internet) connaissent un net ralentissement de leurs activités (-1,6 % selon les données de l’IREP), le secteur de la PLV continue quant à lui sa croissance, si l’on se fie au dernier rapport de Popai Le Syndicat.

Selon la dernière étude de marché, le chiffre d’affaires de la PLV atteint aujourd’hui le chiffre record de 1283 milliard d’euros annuels, contre 1 188 milliards d’euros en 2015. Avec 31 % de parts de marché, le carton est toujours l’élément le plus utilisé pour fabriquer les PLV. Il est suivi par le plastique qui fait un bond à 22 % (13 % en 2015) et les multi-matériaux (17% contre 14% en 2015).

L’une des principales caractéristiques du marché de la PLV réside dans son nombre important d’acteurs et son intensité concurrentielle. En France, il est ainsi alimenté par près de 150 entreprises et 5 000 salariés.

plv

Les leviers de croissance

Sans grande surprise, les secteurs faisant le plus appel à la PLV sont ceux dans lesquels l’émotion et la promotion participent le plus largement à l’impulsion d’achat. Trois grands secteurs d’activités contribuent ainsi au dynamisme du marché de la PLV. Il s’agit de la beauté (31% du chiffre d’affaires), de l’alimentation (20 %) et de la santé (12%).

« Le cosmétique est le secteur le plus utilisateur de marketing au point de vente. A l’intérieur, de nouveaux segments de marché émergent comme les salons de coiffure, désormais perçus comme des points de vente à part entière », explique Sandrine Jean, Directrice POPAI France.

L’engouement des entreprises pour la PLV semble parti pour durer.

Dans une société toujours plus numérisée, le lieu de vente reste et restera un canal privilégié pour créer du lien entre une marque et les consommateurs. Plus de 60 % des Français se sentent ainsi plus proches d’une entreprise lorsque celle-ci dispose d’une présence physique en magasin. C’est notamment le cas chez les populations féminines (71%) et jeunes, de 18 à 24 ans (78%). La PLV carton joue à ce titre une fonction essentielle.

Campagnes marketing : des idées inspirantes pour 2018

Campagnes marketing : une sélection d’exemples motivants

Quelles campagnes marketing lancer en 2018 ? La meilleure façon de stimuler votre créativité est de vous inspirer de concepts déjà lancés avec succès !

Voici une petite sélection qui vous donnera peut-être des idées :

Créer l’événement comme Tacobell

Campagnes marketing de Taco Bell

Taco Bell est une chaîne américaine de restaurants. Pour marquer les esprits à l’occasion du lancement de son « Steak Doubledilla », l’enseigne a lancé un concours très original : le client gagnant a eu l’opportunité de venir passer la nuit avec 3 de ses amis dans l’établissement situé dans l’Ontario (Canada) et transformé spécialement pour l’occasion.

Un espace avait en effet été aménagé avec un majordome Taco Bell, des jeux vidéos, des lits superposés…Une annonce avait été postée en parallèle sur Airbnb.

Miser sur un pop-up store comme Kitkat

Ouvrir un pop-up store est devenu un classique des campagnes marketing. Kitkat n’a pas voulu se priver de cette opportunité ! En octobre 2016, la marque a ouvert un pop-up store à Londres durant 5 semaines. (voir ici)

Pour augmenter l’engagement de ses clients, Kitkat a aussi proposé à ses clients d’imaginer leur propre chocolat qui était ensuite créé sur place par des maîtres chocolatiers.

Utiliser des outils statistiques dans vos magasins comme La Chaise Longue

Sur le web, tous les commerçants ont pris l’habitude de tracer leurs visiteurs en utilisant des outils comme Google Analytics.

Mais cette technologie n’est plus réservée à Internet ! Pour mesurer l’efficacité de vos campagnes marketing et des différentes actions de PLV, il est désormais possible d’obtenir des données très pertinentes grâce aux beacons, au wi-fi, aux tablettes…

La Chaise Longue a par exemple fait appel à une start-up, What the Shop, pour mesurer l’efficacité des vitrines sur la fréquentation des magasins puis pour adapter sa stratégie afin de transformer ses visiteurs en clients. Pour arriver à ce résultat, certaines boutiques ont été dotées de boîtiers capables de détecter les signaux wi-fi émis par les smartphones (quand le wifi était activé).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment comptez-vous vous démarquer en 2018 ?

Street marketing : les opérations grandeur nature d’Ikea

Street marketing : une valeur sûre pour faire parler de soi

L’engouement pour la PLV numérique ne doit pas faire oublier d’autres supports de communication tout aussi efficaces, comme le street marketing.

Même les marques connues pour jouer la carte de la modernité ont recours à cet outil pour augmenter leur notoriété et renforcer l’engagement des clients. Il s’agit de créer un effet « Waow » qui marque les esprits et qui donne aussi envie d’en savoir plus.

Prenons l’exemple d’Ikea. L’enseigne suédoise est une pionnière dans l’utilisation du street marketing et elle n’hésite pas à faire les choses en grand.

Le catalogue 2017 grandeur nature

Pour promouvoir sa toute nouvelle collection en Croatie, Ikea a lancé une opération très originale (source).

Ses clients ont en effet eu l’opportunité de découvrir le catalogue 2017…grandeur nature ! Quelques pages avaient été meublées comme sur les photos. Les passants ont pu se promener et piocher des idées dans les différentes pièces et les ambiances diverses créées en taille réelle.

Inutile de dire que ce genre d’opérations de street marketing est idéale pour susciter un véritable buzz sur les réseaux sociaux et obtenir en prime des retombées médiatiques !

Ikea doit également voir un impact positif sur ses ventes puisqu’elle n’en est pas à son coup d’essai.

vitrines magasin

Le street marketing sur tous les tons et dans tous les pays

Ikea a l’habitude de faire des campagnes marquantes et bien construites pour interpeller les passants.

Voici quelques exemples dans le monde entier :

  • en France : à Clermont-Ferrand, Ikea avait construit un mur d’escalade…en forme d’appartement à la verticale.
  • en Allemagne : dans une des artères les plus populaires d’une ville, la marque avait installé des balcons-rangement très design
  • au Japon : il y a eu les mini-musées, c’est-à-dire des pièces entièrement décorées dans des blocs de 4,5 de la largeur d’un tatami, ou un monorail totalement décoré à l’occasion du lancement d’un nouveau magasin à Kobé
  • aux Etats-Unis (New-York) : près de 600 endroits publics ont été transformés en pièces décorées avec du mobilier de la marque