actualité domaines publicité, plv, marketing

L’actualité des différents domaines de la Plv (publicité sur lieu de vente) du marketing et de la publicité.

Le marché de la Plv carton en 2018

De récentes études montrent l’excellente santé du marché de la publicité sur lieu de vente (Plv), et particulièrement des supports carton.

Le secteur de la PLV, soutenu par la popularité des supports carton

Alors que les supports publicitaires traditionnels (télévision, cinéma, radio, presse, affichage sans internet) connaissent un net ralentissement de leurs activités (-1,6 % selon les données de l’IREP), le secteur de la PLV continue quant à lui sa croissance, si l’on se fie au dernier rapport de Popai Le Syndicat.

Selon la dernière étude de marché, le chiffre d’affaires de la PLV atteint aujourd’hui le chiffre record de 1283 milliard d’euros annuels, contre 1 188 milliards d’euros en 2015. Avec 31 % de parts de marché, le carton est toujours l’élément le plus utilisé pour fabriquer les PLV. Il est suivi par le plastique qui fait un bond à 22 % (13 % en 2015) et les multi-matériaux (17% contre 14% en 2015).

L’une des principales caractéristiques du marché de la PLV réside dans son nombre important d’acteurs et son intensité concurrentielle. En France, il est ainsi alimenté par près de 150 entreprises et 5 000 salariés.

plv

Les leviers de croissance

Sans grande surprise, les secteurs faisant le plus appel à la PLV sont ceux dans lesquels l’émotion et la promotion participent le plus largement à l’impulsion d’achat. Trois grands secteurs d’activités contribuent ainsi au dynamisme du marché de la PLV. Il s’agit de la beauté (31% du chiffre d’affaires), de l’alimentation (20 %) et de la santé (12%).

« Le cosmétique est le secteur le plus utilisateur de marketing au point de vente. A l’intérieur, de nouveaux segments de marché émergent comme les salons de coiffure, désormais perçus comme des points de vente à part entière », explique Sandrine Jean, Directrice POPAI France.

L’engouement des entreprises pour la PLV semble parti pour durer.

Dans une société toujours plus numérisée, le lieu de vente reste et restera un canal privilégié pour créer du lien entre une marque et les consommateurs. Plus de 60 % des Français se sentent ainsi plus proches d’une entreprise lorsque celle-ci dispose d’une présence physique en magasin. C’est notamment le cas chez les populations féminines (71%) et jeunes, de 18 à 24 ans (78%). La PLV carton joue à ce titre une fonction essentielle.

Campagnes marketing : des idées inspirantes pour 2018

Campagnes marketing : une sélection d’exemples motivants

Quelles campagnes marketing lancer en 2018 ? La meilleure façon de stimuler votre créativité est de vous inspirer de concepts déjà lancés avec succès !

Voici une petite sélection qui vous donnera peut-être des idées :

Créer l’événement comme Tacobell

Campagnes marketing de Taco Bell

Taco Bell est une chaîne américaine de restaurants. Pour marquer les esprits à l’occasion du lancement de son « Steak Doubledilla », l’enseigne a lancé un concours très original : le client gagnant a eu l’opportunité de venir passer la nuit avec 3 de ses amis dans l’établissement situé dans l’Ontario (Canada) et transformé spécialement pour l’occasion.

Un espace avait en effet été aménagé avec un majordome Taco Bell, des jeux vidéos, des lits superposés…Une annonce avait été postée en parallèle sur Airbnb.

Miser sur un pop-up store comme Kitkat

Ouvrir un pop-up store est devenu un classique des campagnes marketing. Kitkat n’a pas voulu se priver de cette opportunité ! En octobre 2016, la marque a ouvert un pop-up store à Londres durant 5 semaines. (voir ici)

Pour augmenter l’engagement de ses clients, Kitkat a aussi proposé à ses clients d’imaginer leur propre chocolat qui était ensuite créé sur place par des maîtres chocolatiers.

Utiliser des outils statistiques dans vos magasins comme La Chaise Longue

Sur le web, tous les commerçants ont pris l’habitude de tracer leurs visiteurs en utilisant des outils comme Google Analytics.

Mais cette technologie n’est plus réservée à Internet ! Pour mesurer l’efficacité de vos campagnes marketing et des différentes actions de PLV, il est désormais possible d’obtenir des données très pertinentes grâce aux beacons, au wi-fi, aux tablettes…

La Chaise Longue a par exemple fait appel à une start-up, What the Shop, pour mesurer l’efficacité des vitrines sur la fréquentation des magasins puis pour adapter sa stratégie afin de transformer ses visiteurs en clients. Pour arriver à ce résultat, certaines boutiques ont été dotées de boîtiers capables de détecter les signaux wi-fi émis par les smartphones (quand le wifi était activé).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment comptez-vous vous démarquer en 2018 ?

Street marketing : les opérations grandeur nature d’Ikea

Street marketing : une valeur sûre pour faire parler de soi

L’engouement pour la PLV numérique ne doit pas faire oublier d’autres supports de communication tout aussi efficaces, comme le street marketing.

Même les marques connues pour jouer la carte de la modernité ont recours à cet outil pour augmenter leur notoriété et renforcer l’engagement des clients. Il s’agit de créer un effet « Waow » qui marque les esprits et qui donne aussi envie d’en savoir plus.

Prenons l’exemple d’Ikea. L’enseigne suédoise est une pionnière dans l’utilisation du street marketing et elle n’hésite pas à faire les choses en grand.

Le catalogue 2017 grandeur nature

Pour promouvoir sa toute nouvelle collection en Croatie, Ikea a lancé une opération très originale (source).

Ses clients ont en effet eu l’opportunité de découvrir le catalogue 2017…grandeur nature ! Quelques pages avaient été meublées comme sur les photos. Les passants ont pu se promener et piocher des idées dans les différentes pièces et les ambiances diverses créées en taille réelle.

Inutile de dire que ce genre d’opérations de street marketing est idéale pour susciter un véritable buzz sur les réseaux sociaux et obtenir en prime des retombées médiatiques !

Ikea doit également voir un impact positif sur ses ventes puisqu’elle n’en est pas à son coup d’essai.

vitrines magasin

Le street marketing sur tous les tons et dans tous les pays

Ikea a l’habitude de faire des campagnes marquantes et bien construites pour interpeller les passants.

Voici quelques exemples dans le monde entier :

  • en France : à Clermont-Ferrand, Ikea avait construit un mur d’escalade…en forme d’appartement à la verticale.
  • en Allemagne : dans une des artères les plus populaires d’une ville, la marque avait installé des balcons-rangement très design
  • au Japon : il y a eu les mini-musées, c’est-à-dire des pièces entièrement décorées dans des blocs de 4,5 de la largeur d’un tatami, ou un monorail totalement décoré à l’occasion du lancement d’un nouveau magasin à Kobé
  • aux Etats-Unis (New-York) : près de 600 endroits publics ont été transformés en pièces décorées avec du mobilier de la marque

Le prospectus, un outil publicitaire toujours aussi populaire

Le prospectus, un outil publicitaire est toujours aussi efficace !

Une étude publiée par Adrexo en septembre 2016 (source) montre que le prospectus a encore de beaux jours devant lui. Même à une époque où le numérique bouleverse les comportements des consommateurs, le papier reste une valeur forte.

Voici ce qu’il faut retenir :

9 français sur 10 sont sensibles aux promotions !

Prospectus amusant

L’efficacité du prospectus

  • 70 % des Français ont lu un prospectus au cours de la dernière semaine
  • 90% les lisent dans la journée après réception et ils y consacrent 38 minutes de lecture en moyenne chaque semaine

Un moment plaisir..

  • 82% conservent tout ou partie de leurs prospectus et 86% les trient à la maison par confort, mais aussi pour ne rien rater et par respect du papier
  • de même, il faut savoir qu’ils les lisent en solitaire dans un premier temps au salon (63%) ou dans leur cuisine (32%)

Un support très utile

  • pour optimiser son budget : 93% apprécient la vision d’ensemble des promotions tandis que 91% recherchent les offres les moins chères
  • afin de sélectionner ses achats : 82% trouvent plus facilement les produits dont ils ont besoin alors que 68% utilisent l’imprimé publicitaire pour choisir le magasin dans lequel ils effectueront leurs achats
  • mais aussi pour faciliter ses courses : 76% pour préparer leurs achats et 63% pour visualiser les produits comme à la maison

Le prospectus génère des ventes

  • 81% des Français se sont rendus dans un magasin suite à la lecture d’un imprimé publicitaire
  • ils sont aussi 33% à avoir été visiter le site web de la boutique après avoir lu un prospectus

Ces différents pourcentages montrent que le retour sur investissement obtenu par l’imprimé publicitaire est excellent. Pour autant, la stratégie de distribution ne doit pas être le fruit du hasard : le retour ne sera pas le même selon qu’il est distribué dans les boites aux lettres ou directement dans la rue. De même, il faut adapter le support de communication à l’objectif de la campagne : en fonction des cas, il sera préférable d’opter pour un catalogue assez détaillé ou plutôt pour un simple flyer.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Poster Boy

Référencement local : Pourquoi faut-il s’y mettre ?

Référencement local : aidez vos clients à vous trouver !

Le site Web&Solutions propose une synthèse sur le référencement local via une infographie très intéressante publiée le 3 juin dernier (voir ici).

Concrètement, il s’agit d’apparaître sur les recherches locales effectuées par les internautes ( soit via la géolocalisation, soit via un mot-clé + un nom de ville comme « coiffeur Besançon » par exemple).

Voici les principaux éléments à retenir :

Référencement local sur Google

Les chiffres clés du référencement local

  • 88% des utilisateurs de smartphones font des recherches locales
  • 84% des utilisateurs d’ordinateurs et de tablettes font des recherches locales
  • 40% des requêtes ont des intentions locales
  • 47% des clics des recherches locales se font sur des résultats dans Google Maps

Avez-vous vraiment les moyens de vous passer de tous ces clients potentiels ? Pour être visible en 2016 une entreprise doit aussi exister en ligne et notamment sur le principal moteur de recherche : Google. Il faut donc prendre en compte les nouvelles habitudes des internautes et mettre en place des actions pour favoriser votre référencement local.

Quels sont les critères pris en compte par Google ?

3 critères principaux sont pris en compte pour le référencement local :

  • la popularité en ligne de votre entreprise (il peut s’agir d’avis clients, d’informations disponibles en ligne, de blogs parlant de votre entreprise ou de vos produits/services…..)
  • la distance entre l’internaute (il est géolocalisé lorsqu’il effectue une recherche sur Google) et votre entreprise
  • l’existence d’une fiche entreprise sur Google My Business. Il faut que cette fiche soit correctement renseignée avec vos horaires, des photos, des vidéos….Au-delà du référencement local, n’oubliez pas non plus que ces fiches sont aussi consultées par les internautes : plus vous en mettez, mieux c’est !

Quelles sont les actions à mettre en place pour améliorer votre référencement local ?

D’après Web&Solutions, il y a 4 grandes actions à mener  :

  1. Obtenir des avis clients
  2. Intégrer les balises Schema.org de « LocalBusiness » sur l’adresse postale présente sur votre site
  3. Faire un lien de la page GoogleMyBusiness vers votre site
  4. Obtenir des liens locaux sur votre site (pages jaunes, journaux locaux….)

Et vous, travaillez-vous déjà votre référencement local ?

Crédit photo : keso s