Marketing vocal : la tendance à surveiller dans les années à venir

Le marketing vocal est-il la énième tendance qui va faire flop ou un phénomène appelé à durer et à se développer ? En tout cas, il y a une certitude : de nombreuses marques s’y intéressent !

Zoom sur ce canal de vente encore trop peu exploité : la voix.

marketing

Qu’est-ce que le marketing vocal ?

Le marketing vocal représentes toutes les actions marketing qui utilisent la reconnaissance vocale pour améliorer l’expérience d’achat des clients. 

Par exemple, quand Apple ou Windows vous proposent respectivement de faire vos recherches en ligne en parlant directement à Siri ou à Cortana, il s’agit de marketing conversationnel.

Pourquoi les marques s’y intéressent ? 

Actuellement, 25 à 40 % des recherches sont effectuées vocalement. Un chiffre étonnant mais qui s’explique facilement : à l’ère du tout-numérique et de la généralisation des smartphones, les assistants vocaux font désormais partie du paysage digital (surtout auprès des jeunes générations).

Quelles initiatives de marketing vocal pour quels résultats ? 

Les internautes utilisent les outils de marketing vocal pour faire des recherches ou utiliser certains services (suivre l’expédition d’une commande par exemple ou consulter un compte en ligne).

Ainsi, conscientes qu’il s’agit d’un phénomène appelé à prendre de l’ampleur, plusieurs grandes entreprises ont déjà franchi le cap :

  • Amazon 
  • la SNCF avec Oui.SNCF : près de 10 000 usagers utiliseraient leurs bots chaque jour
  • Monoprix : via son enceinte Google ou son compte Amazon, le client peut faire sa liste de courses 
  • Domino’s Pizza pour commander une pizza (après avoir créé un compte détaillé)

Quelles sont les pistes d’amélioration ? 

Elles sont nombreuses ! En effet, au niveau technique, marketing ou même commercial, il y a encore beaucoup à faire pour démocratiser ce canal de vente. 

LIRE AUSSI  PLV : POPAI Awards Paris, l'agence de com' de 20 minutes, les goodies politiques

 Il faut de plus garder à l’esprit qu’il ne peut servir qu’à réaliser des transactions simples (ex : achat de produits du quotidien).

Toutefois, cette tendance marketing de demain est appelée à prendre de d’ampleur. Elle viendra d’abord compléter le marketing visuel, un autre levier puissant de ventes. Ensuite, elle contribuera à captiver une clientèle de plus en plus friande de nouvelles technologies.

A suivre donc 🙂