Promotions : un puissant levier d’attraction en magasin

Les promotions n’ont pas dit leur dernier mot ! Le Baromètre 2019 réalisé par la start-up Armis et l’institut Harris Interactive lève le voile sur l’efficacité des promotions mais aussi sur la meilleure façon de les utiliser.

Voici ce qu’il faut retenir :

promotions

65% des Français sont attentifs aux promotions

55% de nos compatriotes se sont d’ailleurs déplacés en magasin au cours des 3 derniers mois pour bénéficier d’une réduction. Autant dire qu’il s’agit d’un puissant outil pour les faire venir sur le lieu de vente ! Il y a encore mieux : la même étude précise que 94% ont converti leur visite en achat !

Autre enseignement : malgré l’essor du e-commerce, les magasins sont toujours aussi populaires. 85% des Français les choisissent pour réaliser leurs achats, y compris les plus jeunes (78% des 18-24 ans).

Le prospectus papier devient has been

Non seulement le prospectus papier n’intéresse plus grand-monde (41% le jettent systématiquement à la poubelle), mais l’image de marque de l’entreprise risque d’en pâtir. En effet, de plus en plus sensibles aux enjeux environnementaux, 71% des Français considèrent qu’il s’agit de gaspillage.  Pour éviter de dégrader la perception que les consommateurs ont de leur marque, certaines enseignes ont décidé d’agir : Monoprix par exemple a arrêté d’éditer des catalogues papier (source).

Le numérique a le vent en poupe

Le support qui a de l’avenir est clairement le digital : 72% des Français considèrent qu’il remplacera bientôt la publicité papier. Et cette évolution est encourageante puisqu’ils sont déjà 68% à lire les promotions en ligne et 49% à se déplacer en magasin après les avoir vues. Dans la mesure où les coûts de la publicité en ligne sont nettement inférieurs à ceux de la création et de la diffusion d’un catalogue papier, il n’y a plus à hésiter !

LIRE AUSSI  Marketing : le marketing direct en e-commerce, Noël, le marketing éthique, marketing et écologie

Parmi les supports en ligne, ne négligez pas les réseaux sociaux : 35% des consommateurs déclarent qu’ils y utilisent de plus en plus les publicités promotionnelles. C’est déjà légèrement plus que sur les sites web et les résultats sponsorisés d’une recherche (32%), et cette tendance devrait aller en s’accentuant.