La place de la Plv numérique

La publicité sur lieu de vente (PLV) traditionnelle est utilisée depuis toujours. Ses moyens classiques reposant sur un marketing basé sur des moyens d’affichage et des méthodes d’interpellation comme les guirlandes de fanions, les chevalets de sol, les bannières en tissu, les papiers flottants verticalement, etc.

Le numérique et la Plv en France

Désormais, la PLV évolue avec l’essor des outils high tech. La PLV intègre, à la fois dans sa conception et dans son fonctionnement, différents outils comme des écrans tactiles, des tablettes, des éléments visuels interactifs, et bien évidemment, des écrans plats.

Avec la généralisation d’internet haut débit et des nouveaux supports physiques tels que les disques durs, on évoque même désormais la PLV assistée par ordinateur. L’avantage est un coût réduit, ce qui permet aux petits comme aux gros détaillants de se servir de la PLV.

La PLV numérique incite à modifier les stratégies marketing

D’après une étude détaillée par DigitalSignage.net, la PLV numérique soutenue par les outils high tech favoriserait, pour 51 % des personnes interrogées, une transmission plus rapide des messages publicitaires au public ciblé. Pour 38 % d’entre eux, cette nouvelle forme de PLV accroît l’expérience client, alors que pour 37 %, elle fait progressait les ventes.

Le lieu de vente reste au cœur de la stratégie marketing des marques. En juin 2012, une nouvelle étude révélée par l’institut français de la communication et de la publicité sur le lieu de vente (POPAI) démontre que 76 % des décisions de passer à l’achat se cristallisent directement sur le lieu de vente.

Sur le marché français, les écrans LCD et les écrans plasma correspondent aux outils les plus développés. D’autres choix complètent le processus comme l’écran tactile, la bande sonore, les mini-animations, etc. Ils autorisent une meilleure créativité, ce qui favorise l’émergence de nouvelles stratégies axés sur la plv numérique.

Une pénétration globale du marché

La diminution des coûts des outils permet à la PLV high tech de se substituer à la PLV traditionnelle. Les petites structures de vente en profitent pour booster leur vente. De ce fait, le secteur n’a pas souffert de la crise économique, les dépenses globales en communication progressant d’une année sur l’autre.

L’arrivée des smartphones bouscule également le fonctionnement des achats sur le lieu de vente. Les consommateurs sont mieux informés et les stratégies marketing doivent s’adapter.

Une enquête de POPAI, datant de juillet 2013, montre que 55 % des détenteurs de téléphones mobiles en profitent pour comparer les prix sur le lieu de vente. Une marque doit donc renforcer sa présence en mettant en place la PLV dynamique, pour plus d’interactions.

Quelle perspective pour la PLV high tech ?

D’après le dernier salon Marketing Point de Vente de Paris, le futur de la PLV passe par une plus grande interactivité, basée sur toujours plus d’écrans. Le marketing numérique et le connected shop sont les axes tracés pour l’avenir de la PLV.

Le lieu de vente va devenir de plus en plus un espace scénarisé, afin de favoriser le partage d’expérience client, et le test des nouveaux produits. Ainsi, les perspectives montrent une PLV numérique toujours plus esthétique, plus intelligente, et plus numérique.

Sous l’impulsion de l’informatique et de la domotique, la PLV est véritablement devenue dynamique, outil marketing qui a su séduire de plus en plus les acteurs de ce secteur d’activités qui ne connaît pas la crise.

plv numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.