Google Shopping fait évoluer l’affichage des frais de livraison de produits avec une nouvelle balise

Google n’a pas fini de surprendre les webmasters de sites e-commerce en cette année 2020, après le retour de Google Shopping dans sa version gratuite et l’annonce récente de l’affichage des produits pour les commerces locaux.

Google Shopping intègre la balise “shippingDetails” pour les produits.

Voilà une annonce qui devrait faire plaisir à tous les e-commercants qui sont présents sur Google Shopping, le comparateur de prix de Google. Jusqu’à aujourd’hui, les frais de livraison des produits devaient être gérées directement dans l’interface d’administration de Google Shopping, en mettant en place des règles de prix diverses. Mais le 22 septembre dernier, la cheffe de produit Google Shopping Kyle Kelly a fait une annonce sur le blog de la firme dédié aux webmasters qui risque de changer la gestion des produits pour les quelques millions d’e-commerçants qui utilisent aujourd’hui la solution de Google.

Google

Google insère une nouvelle balise.

En effet, Google a annoncé qu’il s’apprêtait à prendre en compte une nouvelle balise dans les données structurées utilisées : la balise “shippingDetails”. Cette balise permet aux webmasters de préciser les frais de livraison par produit, s’ils ne souhaitent pas les gérer via l’interface Google Shopping. Grâce à cette méthode, les e-commercants qui utilise la solution de comparateur de prix auront beaucoup plus de flexibilité et pourront plus facilement adapter leur politique de livraison en fonction de la concurrence ou des moments de l’année.

Quels seront les impacts de cette balise pour les utilisateurs ?

Du côté des utilisateurs, c’est également une très bonne nouvelle, car cela permettra d’éviter les mauvaises surprises en arrivant sur un site de vente en ligne : les frais de livraison restent encore aujourd’hui un des facteurs de décision d’achat important. Grâce à cette décision d’intégrer les frais d’expédition dans les microdonnées de Schema.org, les tarifs affichés devraient être plus à jour qu’actuellement.

En terme d’affichage, cela ne devrait changer que peu de choses, en revanche la communication de Google n’est pas très claire concernant la prise en compte de cette balise dans les produits affichés dans les résultats naturels du moteur de recherche.